logologologologologo

L'éco-blog
de votre transition
environnementale

< Retour accueil blog

10 questions pour découvrir Quentin Oustelandt, co-fondateur d'Energic

Le 25 février 2020 par Bérénice SCHLERET   |   5 min de lecture

Quentin Oustelandt, co-fondateur d'Energic

Quentin, peux-tu nous en dire un peu plus sur ton parcours ?

J’ai grandi à Grande-Synthe, près de Dunkerque puis à Audruicq une petite ville de campagne dans le Pas de Calais. Après le lycée, j’ai intégré une prépa HEC à Lille avec pour objectif d’entrer en école de commerce et de travailler dans la finance de marché. Au fur et à mesure des deux années passées à Faidherbe, j’ai de moins en moins eu envie de travailler dans ce milieu. A tel point qu’au moment de passer les oraux, j’ai préféré partir voyager 4 mois en Europe en sac à dos et en stop 🙊 J’avais envie de prendre un peu de recul et de me recentrer sur ce qui m'animait réellement : créer ma boite et travailler dans le domaine de l'environnement. A mon retour, j’ai validé une Licence de langues puis une double Licence 3 de Sciences Politiques et de Sociologie. Puis j’ai intégré un Master en Entrepreneuriat et Management de l’Innovation à l’IAE de Lille. C’est d’ailleurs au cours de mon stage de Master 1 que j’ai créé Energic, le Master 2 ... on va dire que je n’y ai pas passé beaucoup de temps 😁

A 22 ans , pourquoi cette envie de créer ton entreprise ?

La première, c’est que je suis convaincu que l’entreprise à un rôle à jouer dans la transition environnementale, c’est un puissant levier pour faire changer d’autres entreprises. La deuxième est plus personnelle : je voulais créer mon entreprise “rêvée” où il fait bon vivre, plus équitable, et engagée. C’est justement ce qui aujourd’hui m’anime le plus dans mon job : l’équipe, voir les gens se développer et participer activement à la réussite de ce projet qu’est Energic, dans le but d’avoir un impact social et environnemental positif le plus grand possible ! 😃

Le concept d’Energic, c’est venu comment ?

Quand j’étais surveillant à l’internat de Faidherbe, je me suis rendu compte qu’il y avait énormément de gaspillage d’eau. J’ai donc commencé à travailler sur un projet pour générer des économies, d’autant que cela représentait une somme considérable pour le lycée. J’ai trouvé ça chouette avec un impact environnemental important. J’ai donc cherché un stage de Master 1 dans ce milieu, en me disant que j’allais d’abord bosser pour une petite entreprise, me faire de l’expérience puis créer ma boite. C’est à ce moment que je suis tombé sur l’annonce d’Alexis qui recherchait un associé pour créer une startup afin d’encourager la baisse des consommations d’énergie et d’eau par le comportement. J’ai postulé alors que l’annonce demandait 10 ans d’expérience et un paquet d’autres choses que je n’avais pas (sur un malentendu ça peut passer), mais surmotivé et passionné par le projet cela dit ! C’est comme ça que j’ai rencontré Alexis et que l’aventure a commencé ! Puis Tristan nous a rejoint en tant qu’associé.

En quoi consiste ton métier ?

J’ai plusieurs casquettes au sein d’Energic, qui évoluent souvent, comme dans beaucoup de petites entreprises je suppose. En tant que Responsable Produit je suis en charge d’organiser les grands chantiers pour que les développeurs aient une bonne vision sur la construction du produit. Je gère aussi toute la partie Administrative et Financière (des levées de fonds aux mutuelles, beaucoup de fun en résumé) ainsi que la partie “Ressources Humaines” dont je n’aime pas trop le nom et qui consiste pour moi à faire en sorte que tout le monde se sente bien, progresse et prenne du plaisir au quotidien. Mais également, les recrutements de nouvelles personnes chouettes quand il faut pour faire grandir l’équipe, et puis à organiser des soirées aussi ! 😇 En résumé COO / PO pour les initiés.

Qu’est-ce qui t’anime le plus dans ton métier ?

Au début c’était vraiment la partie COO (Responsable des Opérations) avec la création de la boîte, les tout premiers recrutements etc, qui a vite été détrônée par la partie levée de fonds (au début c’est assez fun, après 12 mois ça devient un peu long tout de même 😅) qui a elle même fait place à une nouvelle partie recrutement (9 personnes à recruter ça ne se fait pas du jour au lendemain et sans une certaine passion quand on veut bâtir une équipe solide). Mais ce qui m’anime la plus aujourd’hui, c’est la partie organisation, la déclinaison des missions de chaque équipe (les tribus), les objectifs, les envies de chacun.

J’ai vraiment la volonté de faire en sorte que chacun s’améliore personnellement tout en faisant en sorte que la boite aille dans la bonne direction, pour aller chercher cet impact environnemental positif ! C’est d’ailleurs ce qu’on a essayé de retranscrire dans les missions de chacun :

  • Mission n°1 : Mission liée au job (développer les ventes, assurer la communication, etc...).
  • Mission n°2 : Mission transverse ayant vocation à développer des synergies avec les autres tribus(sur le modèle des squads), afin d’innover et de souder encore davantage l’équipe.
  • Mission n°3 : Mission personnelle afin de faire que chacun devienne meilleur au quotidien (formation, innovation, nouvelles méthodes de travail etc).

Aujourd’hui nous sommes organisés en 5 tribus : Gestion, Biz, Anim’, Com’, Dev’, autonomes et composées de personnalités très différentes et complémentaires avec toujours cela dit un côté « entrepreneur » essentiel selon moi dans ce type de structure et qui permet justement l’autonomie et l’innovation.

En 2019, Energic a réalisé une levée de fonds, quelle a été la démarche pour trouver les financements ?

Quand il a été question de trouver des financements pour développer la boite, nous avons voulu sélectionner nos actionnaires sur les mêmes critères que nous avions recruté les premières personnes chez Energic. De cette façon, nous avons pu former une équipe (actionnaires, co-fondateurs, collaborateurs) qui partage la même vision ainsi que les mêmes valeurs.

Le concept d’Energic en une phrase :

“Energic c’est un outil ludique pour prendre conscience et surtout pour valoriser et généraliser des pratiques éco-responsables au travail et à la maison”

As-tu une petite anecdote marquante vécue avec Energic ?

Les débuts d’Energic étaient un peu “what the fuck” parce que j’ai directement été plongé dans le bain en recrutant deux développeurs pour reprendre le projet (qui avait été confié à une SSII à l’origine) alors que je n’avais jamais fait cela de ma vie (ni de recrutement, ni de développement), meilleure décision ever cela dit au passage😉 ! Nous n’avions même pas encore de bureaux, ni de statuts pour la boite ! Avec Jonathan, qui est toujours là après 3 ans et qui est devenu CTO récemment, et Louis, qui est parti pour un projet de permaculture, on a commencé comme ça. C’était rock’n’roll et sacrément cool ! 🤘

Quentin au Trash Tag Challenge

Es-tu engagé à côté, en dehors de ta passion pour la bière ?

La bière c’est une tradition, et il faut respecter les traditions 🍻 Plus sérieusement, je suis le trésorier du collectif de quartier Saint Michel en transition. Comme ça tout le monde sait où j’habite 🙊 Ce collectif est devenu une association, qui aujourd’hui, mobilise 150 personnes sur des projets de permaculture, d’aménagement urbain, etc… Je suis également engagé dans l’association World Clean Up Day, la journée mondiale du nettoyage de notre planète, où je suis en charge des partenariats entreprises au niveau de la région Haut-de-France. Je travaille aussi au Super QuinQuin ✊C’est un supermarché collaboratif, l’équivalent de La Louve à Paris. Nous sommes 1 200 personnes à nous relayer tous les mois pour tenir la caisse, faire de la mise en rayons, etc… C’est un chouette modèle de coopérative avec un comité éthique qui valide les fournisseurs etc, bref l’occasion de faire quelque chose de manuel tout en aidant un projet engagé (meilleure idée de cadeau d’anniversaire au passage 🎁) !

Quel est ton objectif pour les mois à venir ?

Continuer à prendre de la hauteur sur Energic pour accompagner chacune des tribus sur les projets de fond à venir, préparer l’avenir de la boite en quelque sorte. Après 3 ans nous entrons dans une autre dimension avec des objectifs ambitieux mais réalisables, une belle équipe et des projets plein la tête. Plus personnellement, je voudrais prendre davantage de temps pour lire, écrire, faire du sport, m’engager davantage encore pour l’environnement, rencontrer d’autres personnes convaincues afin de participer au maximum au changement positif de la société, d’un point de vue social et environnemental.

Suivez Energic sur Linkedin pour recevoir nos meilleurs articles dans votre fil d'actualité !_

13 sur 27