logologologologologo

L'éco-blog
de votre transition
environnementale

< Retour accueil blog

Comment Energic protège ses utilisateurs·trices et la planète ?

Le 04 juin 2020 par Jonathan LECOINTE   |   6 min de lecture

Comment Energic protège ses utilisateurs·trices et la planète ? Au quotidien, nous recevons beaucoup de demandes de nos client·es nous demandant plus de précisions sur la politique d’Energic en matière de numérique responsable et de RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données, NDLR) :

  • “Est-ce que vos outils numériques (application et carnet de bord) sont responsables ?”
  • “Comment protégez-vous les données de vos utilisateurs ?” etc.
  • "Vouloir sauver le monde avec des outils numériques (qui par définition polluent), n'est-ce pas contradictoire ?"

Ces questions sont tout à fait légitimes quand on y pense ! La mission d’Energic est de sensibiliser le plus grand nombre aux comportements éco-responsables. Et pour ce faire nous avons développé une application mobile ainsi qu’un carnet de bord numérique permettant de suivre l’évolution du Challenge Environnemental. Comment être crédibles et en phase avec nos valeurs sans nous appliquer les premiers, ces conseils que nous préconisons ? Est-ce que le fait d’utiliser le numérique pour réduire l’impact environnemental n’est pas tout bonnement une dissonance cognitive ? Je vous propose de répondre à toutes ces questions et à découvrir dans cet article comment nous travaillons à protéger nos utilisateurs et la planète en adoptant un numérique toujours plus responsable chez Energic.

Le Numérique Responsable chez Energic 💚

Le numérique responsable chez Energic

Derrière la notion de numérique responsable on retrouve avant tout une responsabilité morale. Éveiller les consciences environnementales et/ou convaincre de passer à l’action suppose que nos utilisateurs·trices nous fassent confiance. Essentiel lorsqu’on parle de changements d’habitudes parfois bien ancrées. Pour instaurer cette relation, nous nous devons d’être exemplaires et transparents. La règle chez Energic est simple : “Traiter nos utilisateurs·trices comme nous aimerions être traités”. C’est pour cela que nous nous imposons des contraintes dans nos méthodes de fonctionnement pour respecter nos utilisateurs, sans concession : nous sommes tous très engagé.e.s sur ces sujets, et cela doit transparaître dans nos produits 😉.

Nous avons donc décliné cette responsabilité en deux axes forts :

  • La sécurité des utilisateurs
  • La sobriété de nos usages numériques

Axe 1 : Prendre soin de nos utilisateurs·trices 🤗

Prendre soin de nos utilisateurs·trices

Le traitement des données des utilisateurs·trices est un sujet important depuis quelque temps déjà. De nombreux business models ont été construits sur la base des revenus générés par l’exploitation de nos données personnelles. C’est le cas d’une grande partie des services sur internet comme Google, Facebook, Instagram et j’en passe. En règle générale, pour l’utilisateur·trices, cela revient à se dire : “Si c'est gratuit c’est que je suis le produit”.

Chez Energic, ce n'est pas la démarche que nous avons retenue. Notre service est payant : ce sont les entreprises et les collectivités qui nous rémunèrent. Les données que nous récupérons (plus d’informations dans notre politique de confidentialité) sur nos utilisateurs·trices nous servent :

  • à faire fonctionner l'application et à trouver des moyens de l'améliorer
  • à mieux comprendre les éco-comportements pour trouver le moyen de les généraliser.

Toutes nos données sont protégées par les lois européennes (dont la plus connue du grand public est celle sur le RGPD). C’est aujourd’hui, à notre sens, la législation la plus respectueuse des utilisateurs, qui se rapproche le plus de nos valeurs éthiques comparée, par exemple à la législation américaine. Nous avons donc fait le choix d’héberger notre base de données liée à notre application en France, et les données d’utilisation de nos produits aux Pays Bas et en Allemagne avec des outils comme Simple Analytics ou Matomo.

Le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) est un texte de loi applicable depuis mai 2018 qui détaille les droits qu'ont les utilisateurs sur leurs données, et régule ce que les entreprises peuvent faire avec celles-ci. Objectivement, cette régulation est très difficile à mettre en place, surtout pour une petite entreprise comme la nôtre au sein de laquelle nous ne pouvons pas employer une personne à temps plein dédiée à ces problématiques. Cependant, nous veillons à nous y conformer et à nous former au quotidien. J’ai d’ailleurs réalisé une présentation sur ce sujet, en tant que DPO (délégué à la protection des données) pour sensibiliser mes petits camarades d’Energic 🤓

Le RGPD c’est fun, ou comment ne pas envoyer Jonathan en prison 😅

Présentation : Le RGPD c’est fun, ou comment ne pas envoyer Jonathan en prison 😅

Si vous souhaitez en savoir plus sur le RGPD, je vous conseille ces très bons tutoriels de la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés).

Axe 2 : Prendre soin de notre planète 🌍

Prendre soin de notre planète La tribu Energic a aussi pour ambition et objectif d’être responsable dans son utilisation des outils numériques. Sur le plan écologique, les outils numériques et leur généralisation massive posent à notre société une équation qui semble impossible à résoudre. D’un côté, ils peuvent contribuer de manière significative à la transition écologique et énergétique et dans le même temps, leur fabrication, leur usage et les services dédiés ainsi que le stockage (cloud...) ont un impact croissant sur l’environnement.

Selon l’ADEME en 2019, 4% de l’empreinte carbone mondiale est imputée au numérique. Bien que ces émissions viennent en grande partie de la consommation de contenus vidéo en streaming (Netflix, on te voit 👀), chacun peut (et, si vous me demandez, doit !) faire sa part pour une utilisation raisonnée du numérique.

4% de l’empreinte carbone mondiale est imputée au numérique

Comment se traduit la sobriété numérique chez Energic ? 🧘‍♂️

La sobriété numérique est essentiellement une notion d'efficacité; en d’autres termes : atteindre nos objectifs en utilisant le moins de ressources possibles (la puissance de calcul, la quantité de serveurs,etc.). Chez Energic, comme expliqué plus haut, ça commence par ne pas héberger nos serveurs à l'autre bout du monde pour réduire la distance parcourue par les données. Nous avons choisi la solution de nos amis Nantais de Clever Cloud qui proposent un service de qualité et dont ils garantissent la sécurité (on fait confiance aux gens dont c’est le métier 😉). Nous avons également toujours en tête de réduire au maximum les impacts, par le choix de certaines méthodes de développement plutôt que d’autres.

La sobriété numérique a aussi l’avantage d’être souvent corrélée avec des économies financières pour les développeurs. En général, on cherche à être capables de gérer un maximum d’utilisateurs avec un serveur le moins puissant possible, car la puissance de calcul coûte de l’argent (plus le serveur que l’on utilise est puissant, plus il faut payer cher le fournisseur). De ce fait, on cherche en général lors du développement de fonctionnalité à leur faire utiliser le moins de puissance de calcul possible. Et il se trouve que cette optimisation est plus écologique : si une fonctionnalité demande peu de calculs, elle utilisera peu les serveurs, et donc polluera peu. Cette convergence permet souvent d'être sobre sans même avoir besoin d'y penser.

Au final, est-ce que nos solutions sont responsables ? 🧐

enter image description here

En toute transparence : oui et non. Des clients nous font souvent cette remarque qui illustre bien ce paradoxe : Energic a pour but de réduire l'impact des Hommes sur l’environnement, mais en faisant tourner des serveurs et en encourageant chacun.e à utiliser une application, vous participez à cet impact négatif ! Certes, notre solution pollue mais d’une part nous nous efforçons de limiter au maximum notre empreinte numérique en adaptant nos outils et en faisant le choix de la sobriété et d’autre part (parce qu’il y a quand même du positif dans cette histoire 😉) nous avons pu constater de nombreux changements de comportements chez nos utilisateurs !

Ces éveils de consciences et toutes ces réductions d'impact n'auraient pas eu lieu (ou du moins auraient probablement commencé plus tard) sans notre humble contribution. Cet investissement dans une solution numérique, qui nous permet de toucher bien plus de personnes, fait ressortir des bénéfices pour la planète bien plus importants, tout est une notion d’équilibre. A nous de rester dans le vert (sans mauvais jeu de mot) !

Comment on le sait ? Eh bien, nous pouvons désormais mesurer l'impact carbone de nos communautés directement dans l'application Energic 🙂 Aujourd'hui, l'empreinte carbone de l'utilisateur moyen d'Energic est de 9,7 tonnes de CO2, contre 12,1 pour le Français moyen.

Il nous reste malgré tout encore du travail : respecter le RGPD demande de réaliser beaucoup de documentation, d’avoir une démarche de suivi solide, beaucoup de formalités difficiles pour nos épaules de jeune entreprise. Mais nous travaillons dur afin de pouvoir être fiers de nous, et des solutions que nous vous proposons 😊

Si vous avez encore des questions sur notre pratique du numérique responsable, n’hésitez pas à me joindre à jonathan@energic.io

Et si vous cherchez des moyens concrets d’agir pour un numérique responsable voici 3 articles pour vous aider dans votre démarche :

26 sur 27