logologologologologo

L'éco-blog
de votre transition
environnementale

< Retour accueil blog

Comment limiter facilement mon impact environnemental sur les plateformes de streaming (Netflix, Prime, Youtube, Spotify) ?

Le 10 avril 2020 par Bérénice SCHLERET   |   5 min de lecture

Comment limiter facilement mon impact environnemental du numérique sur les plateformes de streaming (Netflix, Prime, Youtube, Spotify) ?


Je suis une utilisatrice des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Linkedin…) et je reconnais être une très grande consommatrice de contenus vidéos en streaming (Netflix et Youtube). Je reste cependant une personne engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais est-ce vraiment compatible ? 🤔 Un début de réponse serait de faire évoluer nos pratiques pour une consommation du numérique plus responsable. Si l’on adopte tous des éco-gestes nous limitons de manière significative notre empreinte carbone. Des bons réflexes que je vous invite à mettre en pratique et à diffuser autour de vous en partageant cet article. Alors on remballe sa perche à selfie le temps de 5 min et on suit la guide 🤠


Comment limiter facilement mon impact environnemental du numérique sur les plateformes de streaming (Netflix, Prime, Youtube, Spotify) ?

Selon l’ADEME, en 2018, les vidéos représentaient 80% du trafic internet et ont produit 300 millions de tonnes de CO2.

1. Je préfère le téléchargement au streaming

Selon les calculs du Shift Project, les vidéos en ligne représenteraient près de 1% des émissions de gaz à effet de serre à l'échelle mondiale soit l'équivalent des émissions de CO2 d'un pays comme l'Espagne 🇪🇸 Avec la démultiplication des plateformes de vidéos , ce chiffre est en constante augmentation. Pourtant, il existe un geste simple pour limiter son impact : télécharger les vidéos en wifi pour les regarder par la suite en hors connexion. Cette astuce permet d’alléger la bande passante et donc de réduire la consommation d'énergie des serveurs ( et de ton ordinateur au passage) car le streaming est très énergivore ⚡️

2. Si je ne peux pas le télécharger, je regarde mon épisode en Wifi

La 4G consomme plus d’énergie que le wifi (on en parle dans notre article sur les 5 gestes simples pour réduire sa pollution numérique et limiter son impact environnemental sur internet). Selon l’ADEME regarder une vidéo en streaming sur son téléphone en 4G consomme 23 fois plus d’énergie qu’en wifi, car le réseau mobile sollicite des antennes relais. Donc si pas de possibilité de télécharger le dernier épisode de la Casa De Papel parce que tu es trop impatient.e, vérifie bien que tu utilises le wifi de ton téléphone et non la 4G 😉

3. Je réduis la qualité de l’image des vidéos

Selon The Shift Project, 10h de film en haute définition contiennent plus de données que l’intégralité des articles en anglais de Wikipedia. God save the Numérique ! 🇬🇧 La plupart du temps, la qualité des vidéos proposée par défaut par les plateformes de streaming (typiquement Youtube) est au haute définition, voire en 4K. Pourtant, selon l’ADEME, En streaming, le fait de regarder un film en basse définition permet de consommer quatre à dix fois moins d’énergie qu’un visionnage du même fichier en haute définition. Alors pense à baisser la définition de tes vidéos, surtout sur ton portable où ta tablette : ces écrans ne savent pas s’adapter à la 4K. Ainsi tu peux limiter la qualité sans voir aucune différence et ainsi alléger la bande passante ⚡️

Comment limiter facilement mon impact environnemental du numérique sur les plateformes de streaming (Netflix, Prime, Youtube, Spotify) ?

Selon une étude de l'Université de Glasgow, en 2016 le streaming musical est à l’origine de 200 à 350 millions de kilos de CO2 rien que pour les Etats-Unis.

5. Je télécharge mes playlists favorites plutôt que de les écouter en streaming

Est-ce que toi aussi tu peux écouter une musique en boucle des jours et des jours ? Ou quand vient l’heure de faire danser tes amis en soirée, tu as déjà un playlist pour faire swinger tout ce petit monde ? Alors comme pour la vidéo, quand on écoute plusieurs fois dans la même journée la même playlist ou le même album en streaming, autant le télécharger.

6. Je réduis la qualité sonore de mes plateformes de son

Sûrement l’éco-geste le plus compliqué pour moi qui suis une grande amatrice de musique ! Pour limiter la bande passante du streaming et diminuer la consommation d’énergie, il est possible de diminuer la qualité sonore sur les plateformes d’écoute type Spotify ou Deezer. Pour cela rien de plus simple, rends-toi dans tes paramètres et clique sur “Qualité Sonore”. Un petit crève-coeur pour les mélomanes mais un geste cool pour la planète ! Et puis quand on aime on télécharge et on passe en HD 😉 Autre geste cool, j’ai découvert une plateforme de streaming écologique ! A chaque fois que tu écoutes 100 morceaux, Feedbands plantera un arbre pour toi ! 🌳


🌟 L'éco-geste bonus : je retire la fonction lecture automatique des vidéos sur Facebook

Quand tu arrives dans ton fil d’actualité Facebook as-tu remarqué que les vidéos se lançaient automatiquement ? Sympa pour avoir un aperçu rapide du contenu mais un désastre pour la planète… Pour limiter notre impact, je te recommande de désactiver la lecture automatique des vidéos sur Facebook. Tu verras, le titre et la description de la vidéo suffisent à attirer notre attention et puis c’est quand même mieux de reprendre la main sur la consommation de nos contenus 😎 Pour information, cette fonctionnalité existait aussi sur Instagram mais a été retirée suite à la pression des annonceurs.


🤓 La méthodo : rends-toi dans les Paramètres et vie privée sur ton compte Facebook, puis dans Paramètres. Dans la catégorie Média et Contacts clique sur Vidéos et photos. Dans Paramètres Vidéo sélectionne “Ne jamais lire les vidéos automatiquement”. Pfiouuuu, bien joué ! 👏

🕵️‍♀️ Pour aller plus loin sur le sujet du numérique responsable :

Comment limiter facilement mon impact environnemental du numérique sur les plateformes de streaming (Netflix, Prime, Youtube, Spotify) ?

20 sur 27