logologologologologo

L'éco-blog
de votre transition
environnementale

< Retour accueil blog

Comment agir pour l’environnement à la maison ?

Le 27 avril 2020 par Bérénice SCHLERET   |   5 min de lecture

Comment agir pour l’environnement à la maison ?

Depuis que je suis confinée, j’ai (beaucoup, beaucoup) plus de temps pour réfléchir aux effets de mes gestes du quotidien sur l’environnement. Certaines de mes habitudes sont bien ancrées et il n’est souvent pas simple de les modifier. Et ce d’autant plus quand je n’ai pas conscience de leur impact. Alors, quels gestes participent réellement à réduire mon bilan carbone à la maison ?

Dans cet article, je vous partage le bilan de mes recherches et réflexions afin que vous puissiez, à votre tour, mettre en place de nouvelles habitudes tout en comprenant pourquoi il est important de les mettre en place 🙂

Conseil #1 - Modifier le contenu de mon assiette 🍽

Je ne sais pas vous, mais ces derniers temps je prends beaucoup plus de plaisir à cuisiner de bons petits plats (et à les déguster 😏). Comme j’ai le temps, j’essaye de changer mes habitudes alimentaires pour mieux manger et tester de nouvelles expériences en adéquation avec mes convictions. Selon l’ADEME, l’alimentation représente entre 20 et 50 % de l’empreinte environnementale des Français. Autant dire que nous avons du pain sur la planche 😉

Comment agir pour l’environnement à la maison ?

Pour agir dès maintenant, voici la liste des recommandations de l’ADEME afin de changer le contenu de nos assiettes et de redonner ainsi la pêche à notre planète :

  • Consommer moins de viande et de poisson, en privilégiant la qualité et le local lorsque vous en consommez. Pour information, la production d’1 kg de viande émet de 5 à 10 fois plus de gaz à effet de serre que celle d’1 kg de céréales ! Pour comprendre l’impact de l’élevage sur notre alimentation, je vous conseille le documentaire Cowspirancy produit par Kip Andersen.
  • Diversifier notre alimentation en augmentant la part des céréales, des légumes secs, des fruits et des légumes dans nos assiettes.
  • Privilégier les fruits et légumes de saison et locaux. Eh bien si, il y a encore des saisons ma ptite dame ! Et il existe même un calendrier pour vous aider à ne pas perdre le nord 🙃
  • Préférer l’eau du robinet aux boissons sucrées, aux alcools et surtout à l'aberration des packs d’eau. Nous avons (l’immense) chance d’avoir accès, de chez nous, à une eau potable d’excellente qualité. Pour les plus sceptiques (si si je vous entends d’ici 😉) cette infographie de France Nature Environnement vous explique l’impact d’une bouteille en plastique et si vous préférez le format vidéo le reportage de Cash Investigations sur la face cachée du plastique devrait finir de vous convaincre ✌️

Et qu’en est-il du bio ? 🥕

Le bio a connu un grand essor ces dernières années et milite contre l’utilisation de pesticides nuisibles pour l’Homme et pour la biodiversité. Malheureusement, aujourd’hui encore beaucoup (trop) de produits viennent de l’étranger, génèrent du transport, poussent sous serre (très énergivore) et ne respectent pas la saisonnalité. De plus, les produits transformés (même bio) ne sont jamais bons pour la santé. Quand j’achète du bio, je privilégie le local et les produits bruts. Un coup de pouce pour nos agriculteurs français et un acte éco-citoyen fort 👍 Une jolie initiative que nous vous invitons à découvrir également : le “BioDemain” pour aider les agriculteurs à passer au bio.

Conseil #2 - Consommer autrement 🛍

Que ce soit pour mes besoins courants ou pour mon plaisir, je reste une consommatrice (peu) éclairée sur l’impact de mes achats sur l’environnement. Selon l’Insee, en France, le volume annuel de consommation par personne est aujourd'hui trois fois plus élevé qu’en 1960. En résumé, la généralisation de la consommation de masse a engendré des impacts environnementaux de plus en plus lourds. Saviez-vous, par exemple, que la production d’un jean équivaut à la consommation d’eau de 285 douches ? Allez, on plonge dans le grand bain des alternatives responsables 🤿

Comment agir pour l’environnement à la maison ?

Quand on connaît le (réel) coût des choses ça donne envie d’agir vous ne trouvez pas ? 🙂 Voici une petite liste de course des bonnes habitudes à prendre pour préserver nos ressources et consommer de manière plus responsable :

  • Consommer responsable en prenant le réflexe de bien réfléchir avant d’acheter avec la question : ai-je vraiment besoin de cet objet ? Personnellement, j’utilise depuis quelques mois cette infographie des choix qui m’aide à me poser les bonnes questions. Essayez, vous verrez 👌 Si l’achat d’un produit neuf reste indispensable, il existe un éco-label pour vous aider à choisir le produit avec un impact réduit et un affichage environnemental disponible sur 5 catégories de produits.
  • Mieux utiliser et moins gaspiller, nous en parlons dans l'article 5 bonnes pratiques pour réduire l’impact de mes appareils électroniques. La manière dont nous utilisons ce que nous achetons compte beaucoup. Il est recommandé de faire durer nos produits le plus longtemps possible et, quand ils arrivent en fin de vie, de les réparer ou bien de les recycler.

Et qu’en est-il de notre consommation d’énergie ? ⚡️

Au niveau domestique, la consommation électrique a un impact beaucoup plus faible sur notre bilan carbone (comparé à la consommation de viande ou à l’achat de produits neufs). En effet, en France, nous tirons notre électricité majoritairement du nucléaire, beaucoup moins carboné que le charbon par exemple. Mais pour autant cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas agir pour limiter notre impact. Vous pouvez réduire votre facture d’électricité en consultant le guide pratique de l’ADEME ou vous renseigner sur la consommation de vos appareils électriques dans cet article d’Ekwateur. Autant de leviers d’actions, qui vous feront peut-être changer pour un fournisseur d’électricité verte (le saint graal 🏆). Psst, si vous y pensez sérieusement ce classement Greenpeace peut vous aider à sauter le pas. Par les temps qui courent beaucoup de Français prennent le temps de changer 😉

Conseil #3 - Optimiser le tri des déchets à la maison ♻️

Depuis que je suis confinée, je remarque que ma production de déchets a considérablement augmenté. Normal me direz-vous puisque que je suis H24 chez moi 🙃 Selon l’ADEME, chaque année en France, un habitant produit 354 kg d’ordures ménagères 🐘 Et quand on creuse un peu, on remarque qu’une grande partie de ces déchets pourraient être évités ou revalorisés.

Comment agir pour l’environnement à la maison ?

Pour optimiser le tri de vos déchets, voici quelques recommandations de l’ADEME qui, à terme, auront un impact (très) positif sur votre bilan carbone :

  • Consommer autrement : acheter en vrac, privilégier les éco-recharges, limiter les produits en plastique et les produits jetables, utiliser le système des consignes pour vos bouteilles en verre. Adepte du “zéro déchet”, je conçois qu’en ces temps de confinement, il est plus difficile d’acheter en vrac. Un (bon) défi pour l’après-confinement ? 🙃 Voici la liste des magasins de vrac en France 😉
  • Trier les déchets verts et alimentaires pour les mettre dans son compost ou via une collecte séparée (obligation de généralisation du tri à la source d'ici décembre 2023).
  • Réduire (tous) les gaspillages, notamment le gaspillage alimentaire à l’origine de 10 % des déchets. Si vous souhaitez agir contre le gaspillage, je vous conseille cet article de l’ADEME très bien construit, et pour vos repas voici des idées de recettes anti-gaspi.
  • Trier les papiers et les emballages pour qu’ils soient recyclés.

Comment valoriser mes biodéchets ? 🥬

Gaspillage alimentaire, restes de repas, épluchures, déchets de jardin : les déchets organiques constituent 1/3 des ordures ménagères que nous jetons à la poubelle. Jetés en vrac avec les autres déchets, ils finissent leur vie en décharge ou en incinérateur. L’association Zero Waste, qui sensibilise à la réduction des déchets propose un dossier thématique sur comment composter et trier ses biodéchets, et pour aller encore plus loin l’observatoire des biodéchets est là pour vous aiguiller. Il est tout de même dommage de ne pas valoriser ces “déchets” localement et de leur faire parcourir des kilomètres en camion pour être incinérés ...

Comment agir pour l’environnement à la maison ?

En résumé

Pour réduire mon bilan carbone à la maison, j’y vois maintenant un peu plus clair sur les actions qui ont le plus d’impact 👍 En numéro 1, il est important de mieux manger, en diminuant ma consommation de viande et en préférant les produits de saison et locaux. En numéro 2, je sais maintenant résister à mes achats compulsifs et je me pose les bonnes questions (écologiques) avant d’acheter du neuf. En numéro 3, j’optimise la gestion de mes déchets en pensant systématiquement au tri et en réduisant la part des biodéchets dans ma poubelle.

Et vous, prêt·es à passer à l’action ? ✊

👋 Suivez Energic sur Linkedin pour recevoir nos meilleurs articles dans votre fil d'actualité !

21 sur 24