Menu

Être écolo au bureau, ou comment convaincre ses collègues par l’exemple

Être écolo au bureau, ou comment convaincre ses collègues par l’exemple

Charlotte DERVILLE - Nakoum

Article publié le September 17, 2020

Charlotte DERVILLE

Nakoum

Le jour de mon entretien d’embauche chez Energic, un peu stressée évidemment 💼, je sonne à l’interphone et je me souviens avoir été étonnée par la dernière phrase de Quentin : “Les escaliers sont sur ta droite en entrant”. Ah, c’est vrai, je n’ai peut-être pas besoin de prendre l’ascenseur pour monter au premier étage. Depuis, je prends les escaliers 95% du temps alors qu’auparavant, j’agissais par pur automatisme.

Une phrase a suffi pour changer mes habitudes (et probablement celles de mon entourage) ; il faut dire que 2 arguments entrent en compte : santé et environnement.

Ce ne sont pas 3 personnes qui, en arrêtant de prendre l’ascenseur, vont sauver le monde. Mais ce sont les changements d’état d’esprit du plus grand nombre et les évolutions de rapport à notre consommation (d’énergie ou matérielle) qui seront décisifs pour les enjeux de notre siècle. 🌎

Pour que cet exemple ne soit pas isolé et que les modes de vie de quelques-uns se propagent, j’ai réuni quelques pratiques simples. Elles pourront être, dans le meilleur des cas, suivies par mimétisme ou remarquées et faire ensuite l’objet d’une discussion.

Juste avant de vous partager ces propositions concrètes, il me semble important de rappeler quelques fondamentaux pour s’assurer de propager les bonnes pratiques plutôt que de risquer de braquer immédiatement.

On n’attend pas d’une personne non sensibilisée qu’elle change son mode de consommation du jour au lendemain. En revanche, certains “petits gestes” peuvent être le début d’une longue transformation. 💡Par exemple pour l’énergie, éteindre la lumière peut entraîner une prise de conscience plus globale sur toutes les consommations liées à notre confort, que nous sommes tout à fait en mesure d’éviter. Tel est le cas de l’ascenseur. Ainsi, l’objectif ici, n’est pas de changer ses collègues radicalement, mais de préparer le terrain en montrant l’exemple.

Montrer l’exemple, justement. Pourquoi ? Pour donner envie et prouver que c’est possible et pas si compliqué. Votre action aura plus d’impact si vous êtes positif.ve 👍 et que ces gestes ne donnent pas l’impression d’une contrainte ou d’une privation au quotidien. Un.e végétarien.ne qui se régale tous les jours avec ses plats faits maison donne un exemple bien plus enviable que celui / celle qui déprime devant le seul choix végé au menu du restaurant d’entreprise. kit couverts zéro déchet

Avoir toujours un fait marquant ou un argument en tête. Votre comportement suscitera (du moins, je vous le souhaite !) des questionnements. Soyez prêt.e à expliquer pourquoi vous agissez ainsi, et quel est l’impact de votre action pour finir de convaincre vos proches. Pour cela, rien de tel que de s’informer régulièrement - et de vérifier ses sources. 📚

Enfin, plutôt que de pointer du doigt les comportements qui vous énervent, ou pire encore, les faux-pas de celles et ceux qui essayent de bien faire, apportez des solutions positives et constructives. Votre expérience est riche et si vous êtes pris.e en exemple, c’est que vous avez probablement une longueur d’avance. Servez-vous de cette légitimité pour encourager vos collègues dans la mise en pratique de nouvelles habitudes. 👏

Un dernier conseil : ne vous focalisez pas sur les réfractaires. Ils existent dans toutes les organisations, représentent une part minime des collaborateurs, mais sont souvent ceux qui se font entendre. Votre objectif : convaincre la majorité indifférente, souvent silencieuse.

Je pense que vous êtes paré.e pour exploiter votre exemplarité au service de la transformation de votre organisation. Voici quelques propositions concrètes pour passer à l’action.

1 - Agir pour réduire les déchets

🍽 Sans forcément être un.e expert.e en zéro déchet, quelques gestes ne passeront pas inaperçus (pratiqués et approuvés !) : apporter son propre contenant en cas d’achat de plat à emporter et utiliser son kit de couverts réutilisables plutôt que d’accepter les couverts jetables.

☕️ Proposer de faire le café, tout en le servant d’emblée dans des tasses. Et si on vous tend un gobelet jetable pour être servi, refusez sur le ton de la plaisanterie.

🚬 Si vous fumez, sortez de manière bien visible, votre cendrier de poche pour y ranger votre mégot. Pour rappel, un seul mégot contient assez de substances nocives pour contaminer 500L d’eau.

2 - Agir pour plus de sobriété énergétique

🏃‍♂️ Nous avons parlé des ascenseurs. Selon la fédération française des ascenseurs (oui, elle existe !), en France, 100 millions de trajets sont effectués chaque jour en ascenseur, ce qui représente le premier moyen de transport. Si vous vous dirigez en premier.e vers l’escalier et tendez la porte à vos collègues, il y a de fortes chances pour que le trajet en ascenseur soit évité.

☀️ Faire remarquer que la luminosité naturelle de la pièce est suffisante… et se lever pour éteindre la lumière. Ou encore, ouvrir les rideaux pour mieux profiter de la lumière naturelle.

💨 Aérer quotidiennement permet de renouveler l’air et d’évacuer l’humidité, ce qui rend la pièce plus simple à chauffer. Votre habitude pourrait bien devenir celle de tout l’open space. Assurez-vous tout de même que cela n’entre pas en contradiction avec le système de ventilation de vos bureaux.

🚪 Si vous travaillez en bureau individuel et que vous avez l’habitude de laisser la porte ouverte pour être plus accueillant.e (comme je vous comprends !), sachez tout de même que vous consommerez moins de chauffage si la porte reste fermée. La solution, qui une fois encore, ne passe pas inaperçue, c’est l’affiche disant “Malgré les apparences, cette porte reste ouverte”. Testé et adopté par nos communautés, participant au Challenge Environnemental Energic.

3 - Agir pour une alimentation plus écologique

panier de légumes sur un vélo

🍠 En faisant profiter vos collègues de vos délicieuses recettes végétariennes ou même végétaliennes, vous en aiderez quelques un.e.s à découvrir de nouvelles saveurs et qu’il est possible de trouver des protéines autrement que par la viande.

🧺 “Je vais chercher mon panier de légumes. C’est sur ta route, tu m’accompagnes ?”. Ou comment faire découvrir qu’il peut être facile de manger local, de saison et de rencontrer des personnes engagées dans une bonne ambiance.

4 - Agir pour un numérique responsable

👩‍💻 Ce sujet émerge enfin, les recherches sont de plus en plus précises sur l’impact du numérique et Bérénice nous a déjà rappelé les éco-gestes pour réduire son impact numérique au travail. Pour diffuser les bonnes pratiques liées au numérique, rien de tel qu’embarquer (par défaut) ses collègues grâce à son mode de travail. Un exemple simple : refuser d’envoyer ses documents en pièce jointe, mais travailler de manière collaborative grâce aux fichiers partagés. Aussi, se déplacer physiquement au lieu d’envoyer un mail est une option toujours plus conviviale.

5 - Agir pour la mobilité

🚴‍♂️ Adeptes du vélo, portez votre casque de vélo ou votre batterie de vélo électrique avec fierté, même si c’est encombrant et que vous arrivez essoufflé.e.s. Et puis, si vous ne vous sentez pas hyper sexy avec toute la panoplie de protections, dites-vous que vos collègues ne peuvent qu’admirer votre courage !

🚘 Une équipe de joyeux-lurons qui arrivent systématiquement ensemble au bureau parce qu’ils font du covoiturage, ça donne des idées à celui ou celle qui a pesté seul.e dans les bouchons. Il y avait des bouchons ?

6 - En bonus : agir pour la biodiversité

🌿 Pour favoriser la biodiversité au bureau, il faut généralement mener un projet, tel qu’un potager d’entreprise, obtenir un accord pour utiliser un espace ou un budget. Cette démarche sera facilitée si de plus en plus de collaborateurs montrent qu’ils ont la main verte (ou qu’ils s’y entraînent). Pour cela, encouragez la présence de plantes au bureau et demandez un coup de main lorsque des rempotages sont nécessaires. Vous pouvez même aller plus loin en faisant pousser quelques plantes aromatiques sur votre bureau qui agrémenteront les plats du déjeuner. femme qui arrose une plante au bureau

Vous l’avez compris, il s’agit d’un mode de vie au quotidien qui, par votre enthousiasme et votre état d’esprit positif, marquera les esprits et activera naturellement un effet de mimétisme.

Être le colibri de son entreprise, c’est préparer le terreau nécessaire à une plus grande transformation.

Concrétisez vos engagements pour l'environnement,

en impliquant chacun.e au quotidien avec Energic !