Menu

Portrait d'une engagée : Karine, Coordonatrice admissions à SKEMA Business School

Portrait d'une engagée : Karine, Coordonatrice admissions à SKEMA Business School

Apolline COASNE - Nakoum

Article publié le December 28, 2020

Apolline COASNE

Nakoum

Aujourd'hui, nous partons à la rencontre de Karine Le Grand, Coordinatrice admissions pour le programmme BBA à SKEMA Business School, Sophia Antipolis. A 41 ans, Karine a 1 mari, 2 enfants et 1 petit compost. 😉 Sa passion : la cuisine gourmande et respectueuse de l'environnement.

Bonjour Karine, dis-moi comment l'écologie est arrivée dans ta vie ? 🌱

L’écologie et surtout la protection de l’environnement.🌱 C’est arrivé pendant mes études, j’ai passé 1 an en Allemagne en résidence universitaire dans 10 m2, avec 7-8 poubelles pour faire mon tri : déchets organiques, déchets autres, plastique, verre vert, verre marron, le papier, le recyclable, les consignes de verre transparent (donc à ne pas jeter mais bien trier). Dans un tout petit studio, il fallait vouloir s’engager. 😊 Depuis quelques années, je participe à des événements de « nettoyage » de la forêt, de la plage… en famille pour sensibiliser mes enfants !

Pourquoi t'être lancée dans le Challenge Environnemental Energic ? 🌎

Le goût du challenge bien sûr… et en équipe pour une cause qui me tient à cœur ! C’est le moment de faire connaissance avec des collègues qui partagent les mêmes valeurs! J’adore vos quizz qui sont plutôt ardus (on peut dire que vous ne donnez pas les xp facilement), on a encore beaucoup à apprendre !

Comment vis-tu ton engagement écologique au travail ? As-tu des rituels, des bonnes pratiques ou des anecdotes à partager ? 🙃

Toujours ma tasse à café ou mon mug pour le thé (en vrac), une gourde pour ma consommation d’eau de la journée – pas de gaspillage à ce niveau-là ! Sinon, difficile de ne pas imprimer, mais je me soigne. 😅 Autrement je fais la chasse aux lumières allumées sans raison et comme je ne suis pas frileuse, ma fenêtre de bureau est souvent ouverte, et le chauffage rarement allumé.

Qu’est-ce que tu mets en place pour rendre les fêtes de fin d’année plus éco-responsables ? 🌲

Pas d’emballage (des petites hottes cousues avec ma machine), de bons produits de producteurs locaux et des cadeaux de seconde main pour les cadeaux des plus petits (pas par radinerie, hein ! uniquement pour éviter la surconso) !

La question rituelle : avant d'être engagée, quelle était ta plus grande honte écolo et comment as tu changé cette habitude ? 🙊

Manger des litchis qui viennent de loin… et avoir eu (beaucoup) recours aux ventes en ligne dans le passé. 🙄 Hors période de fête : j’aime vraiment voyager ce qui implique de prendre l’avion – personne n’est parfait, j’essaie de compenser sur le reste !

Un mot de la fin ? 🔥

We but mirror the world. All the tendencies present in the outer world are to be found in the world of our body. If we could change ourselves, the tendencies in the world would also change. As a man changes his own nature, so does the attitude of the world change towards him. This is the divine mystery supreme. A wonderful thing it is and the source of our happiness. We need not wait to see what others do.” – Mahatma Gandhi

Merci Karine. Bon Challenge Environnemental, bonnes fêtes et (surtout) bonnes actions pour la planète ! 💪

Tag associé :

Concrétisez vos engagements pour l'environnement,

en impliquant chacun.e au quotidien avec Energic !